Mon point de vue

Photographier pour nos descendants

A ma mort, mes photos disparaîtront en même temps que mon disque dur et que mes abonnements à Flickr, 500px, etc. Que photographier pour nos descendants ? Quelles photos serait-il intéressant de sauvegarder pour l’avenir ? Quelles photos seraient susceptibles d’intéresser nos successeurs dans deux ou trois cents ans ?

  • Nos belles photos de levers ou de couchers de soleil : certainement pas.
  • Nos photos de chatons mignons et autres qui nous valent tant de likes : certainement pas non plus.
  • Les photos de nus : non plus.
  • Les photos abstraites, les natures mortes, les gros plans : peu probable.
  • Les macros : certainement pas.
  • Les portraits : oui, sous réserve d’être clairement identifiés. Toutes les grandes familles possèdent des galeries de tableaux avec les portraits de leurs ancêtres. J’aimerais connaître la tête qu’avaient mes ancêtres sous Napoléon 1er ou sous
    Louis XIV.
  • Les paysages : certainement notamment pour illustrer les évolutions climatiques.
  • Les photos de rues, de villes ou de monuments : certainement pour illustrer les évolutions des modes de vie et des paysages urbains.

Reste des photographies que nous ne faisons que rarement et ne publions jamais : celles de notre cadre de vie, de nos objets du quotidien, de notre maison, de notre salle de séjour, de notre cuisine, etc.  Il est probable que les photos qui intéresseraient le plus nos descendants sont paradoxalement celles que nous ne faisons pas.  Voir l’étonnement de nos enfants lorsqu’ils découvrent un vieux téléphone à cadran, eux qui ne connaissent que le smartphone. Imaginons le même étonnement dans 200 ou 300 ans.

Je pense qu’il serait intéressant de constituer une collection de photos de notre environnement et de nos objets du quotidien, d’en faire un album papier (saurons-nous encore lire un disque dur d’aujourd’hui dans 200 ans ? Certainement pas) et de le transmettre à nos enfants. Charge à eux de faire de même.

Qu’en pensez-vous ?