Les ruines de Rocca Spavièra

Dans cette randonnée je vous propose de monter jusqu’aux ruines du village de Rocca Spavièra. Une balade facile et qui offre depuis un austère promontoire un joli panorama sur les vallées du Paillon et de la Vésubie, avec en point d’orgue la découverte des ruines d’un ancien village accroché à son éperon rocheux. C’est un nid d’aigle, perché à
1 100 mètres d’altitude, sans aucun accès à l’eau. Aujourd’hui, il ne reste qu’un amas désolé de pierres grises qui se confondent avec une cinquantaine de bâtisses en ruine.

Le village fait l’objet d’une légende horrible : celle de la reine Jeanne. Accusée d’avoir assassiné son premier époux, André de Hongrie, elle aurait trouvé refuge dans ce village avec ses deux enfants et sa modeste cour. Une nuit de Noël, pendant qu’elle assistait à la messe au village voisin de Coaraze, on lui aurait servi comme souper de réveillon un plat au goût de vengeance : sa propre progéniture, fraîchement assassinée et aussitôt découpée en morceaux… Elle aurait alors proféré un terrible anathème : « Roche sanglante, roche maligne, un jour viendra où sur tes ruines ne chanteront plus ni le coq ni la poule. » Depuis, le maléfice semble s’être réalisé. 

Accès

De Nice, remonter la Vallée du Paillon par la RD 2204, et la suivre jusqu’à la Pointe de Contes. Peu après, prendre à gauche le pont qui enjambe le Paillon, direction Coaraze. Dépasser le village et suivre sur la gauche la petite route en lacets qui monte vers l’Engarvin. Se garer dans le dernier lacet avant la chapelle à côté de la balise n°463.
A partir du hameau de l’Engarvin, on suit le sentier qui autrefois servait à ravitailler le village. Ce tracé est en bon état, et présente une pente plutôt raisonnable. Le cheminement est évident, car il décrit un arc de cercle sous les contreforts rocheux et l’on aperçoit assez tôt ce qui reste à parcourir, ainsi que le but de la sortie, les silhouettes fantomatiques des anciennes maisons. On atteint ainsi le col St Michel. De là un sentier très raide d’environ 500 m (la seule difficulté de la randonné) permet d’atteindre la chapelle St Michel et les ruines.

Conseils

La randonnée est sans difficulté, mais doit être évitée en juillet et août car l’exposition plein Est et la végétation très pauvre offrent peu de protection face au soleil. 

Quelques liens intéressants

http://www.par-monts-et-par-vaux.eu/page45.html
https://www.terresetpierresdazur.com/rocca-sparviera